Rétrospective : Hansom cab

Publié le par René

RETROSPECTIVE : HANSOM CAB

 

Je suis heureux de vous présenter ma nouvelle maquette, un Hansom cab.

Afin de permettre la comparaison avec le modèle réel, j’ai intégré dans cet article plusieurs photos, et aussi cela va permettre de mettre en évidence certaines parties cachées de ce véhicule. Je vous souhaite une bonne découverte.

Rétrospective : Hansom cab

 

Je dédicace cet article à Mr Franck LACROIX (www.musee-attelage.com) et lui adresse ma plus profonde reconnaissance, et mon amitié.

La diversité des modèles exposés, me fait rêver à chaque visite. Lorsque j’entre au musée, dans l’univers de ce passionné, c’est toujours une découverte du patrimoine hippomobile. L’acquisition du Hansom cab, ce joyau, embellit la collection qui est déjà haute en couleur : Boguet, Omnibus, Fiacre, Landau, vis-à-vis,  Road Coach, Tilbury, Governess car, Phaéton spider, Dog-cart, Traineau, briska… La liste n’est pas exhaustive. Une fiche de présentation accompagne chaque véhicule, descriptif technique, mais aussi donne des informations historiques de la voiture. 

 

Le contact est irremplaçable, ces moments d’échange avec Mr Lacroix, sont une opportunité inespérée, des temps forts, des rencontres inoubliables…Merci ! 

 

Rétrospective : Hansom cab
Rétrospective : Hansom cab

Cela faisait plus d’un an que j’avais un ‘coup de cœur’ pour ce véhicule, je n’ai pas vraiment trouvé de documentation constructive sous Internet. Il n’est pas utile de vous décrire mon impatience, mon empressement, d’une visite au musée de la Voiture à cheval à  Marcigny… Sans oublier la joie intérieure que j’ai éprouvée, lorsqu’enfin, je découvrais réellement ce moyen de transport. 

Je me suis constitué ma base de travail : cotations, croquis de chaque face, esquisses rapides des sous-ensembles. Ma photographe préférée, mon épouse, a réalisé la ‘mémoire’ photographique (environ 350 clichés !)…

Je tiens à signaler que cette voiture est dans un état remarquable. Que ce soit à l’extérieur, comme à l’intérieur tout est impeccable ! Toutes les pièces sont d’origine, elle semblait rentrer d’une course, prête à être de nouveau attelée pour un nouveau trajet !

Rétrospective : Hansom cab
Rétrospective : Hansom cab
Rétrospective : Hansom cab

Historique du Hansom Cab :

Le Cab Anglais (abréviation de cabriolet) est une voiture hippomobile d’invention anglaise, ancêtre du taxi.

Ses origines sont très anciennes Ces voitures connurent un succès immédiat. En 1760, à Londres, il y en avait un millier.

En 1834, l'architecte Joseph Aloysius Hansom conçoit un nouveau modèle, issu  d’un cab de 1823 du carrossier londonien D. Davis, et dépose le brevet. Il prend le nom de son inventeur : Hansom Safety Cab

C’est une voiture légère, qui conjugue vitesse et sécurité par son centre de gravité au plus bas.

Ce véhicule est beaucoup plus sûr que les modèles précédents. Même si par la suite, des améliorations sont apportées à l’original notamment par John Chapman en1836, F. Forder en 1873 et plusieurs autres afin d’améliorer le coté pratique. Le Hansom cab conservera toujours son nom.

Rétrospective : Hansom cab

Ce moyen de transport à connu une immense popularité car il était rapide, et contournait facilement les embouteillages notoires du XIX siècle à Londres. Mais aussi par l’attrait économique, car attelé à un seul cheval (moins onéreux que de voyager dans une grande voiture à quatre roues).

La notoriété du Hansom, s’est rapidement propagée à d’autres villes du Royaume-Uni, ainsi que les villes d’Europe continentale, en particulier Paris (introduit une première fois en 1852, puis une seconde en 1889, mais ces deux tentatives n’ont pas eu le succès attendu) Berlin et Saint-Pétersbourg. Au cours de la fin du 19ème siècle aux Etats-Unis (utilisé à New-York). En Grande-Bretagne, le dernier cab anglais circulait encore en 1947.

Rétrospective : Hansom cab
Rétrospective : Hansom cab

Les données techniques :

Ce véhicule peut transporter deux passagers. Le cocher, est assis sur un siège à coffre fixé très haut sur le panneau de dossier et mène son cheval par-dessus le pavillon.

L’accès à la cabine pour les passagers ne nécessite pas le déplacement du cocher. Effectivement, de son siège surélevé, il actionne un levier, permettant l’ouverture des deux portes panneaux à l’avant, et par un système de sangle, il ouvre la fenêtre centrale. La petite trappe sur le pavillon, est le moyen de communication entre les voyageurs et le cocher…

C’est un véhicule très technique. D’une part, par sa forme, chaque panneau latéral est arrondi, le pavillon est tout en rondeur, seul le panneau de dossier est droit. La personnalisation de cette voiture par le siège du cocher la rend unique.

Il faut aussi remarquer le positionnement des portes en oblique, selon un degré précis, l’ouverture de chaque battant permet d’accéder facilement à la cabine. Chaque panneau possède une fin de course par un arrêt sur une butée, ainsi il ne touche pas la roue.

Je décerne également une mention toute particulière pour les différents mécanismes à disposition du cocher, la fenêtre repliable, l’ouverture des portes, la béquille de soutien (rabattable sous la caisse, voir vue dessous)…

Tout est prévu pour le confort des passagers, la qualité du soin porté par le revêtement intérieur, tout en cuir capitonné, une bonne banquette, à disposition un cendrier par passager. 

Rétrospective : Hansom cab
Rétrospective : Hansom cab

A remarquer la répartition de la charge du véhicule, un équilibrage parfait ! Celui-ci s’obtient par le  positionnement de l’essieu sous les ressorts dans l’axe de l’assise des passagers. L’espace entre l’essieu et la caisse permet les oscillations des ressorts.

Ces suspensions sont fixées à l’avant de la cabine, et à l’arrière à la jambe de force. Tout le poids (à vide ou en charge) se concentre sur l’essieu, sans pénaliser la flexion des ressorts. Effectivement la souplesse est dépendante de la longueur des ressorts (Longueur réelle 1m24 pour un diamètre roue de 1m52). Le confort de route pour les occupants devait être très appréciable !

J’ai eu beaucoup de plaisir à reproduire ce véhicule, environ 650 pièces, pour 800h  de traçage, fabrication, assemblage… (L’étude n’est pas comptée)

J’ai privilégié l’esthétique respectant l’échelle 1/10 et uniquement en bois, pas de métal.

Merci à tous !

Publié dans Maquettes hippomobiles

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Mon lieut'nant 09/05/2021 10:38

Allez roulez carrosse ! Non ! Roulez Hansom cab..Si ma mémoire est bonne on en voit encore dans certains vieux films anglais genre " jack l'éventreur"!!!
Belle maquette comme à l'accoutumée !!!!
Salut et chapeau bas, beau boulot !!!!
Jeanlouis

Pascale & Bernard FELICITE 21/04/2020 17:46

Un réel plaisir a regarder !

Ulmo 17/02/2020 21:19

Toujours aussi magnifique et avec une telle précision !
Splendide !

RENE 18/02/2020 13:45

Un immense merci ! Mais votre talent est mon exemple ! Un grand merci pour ce compliment. Amitiés sincères René