Les postillons du service impérial et de l'administration des postes

Publié le par René

Bonjour à tous, et Bienvenue !

Je suis heureux, aujourd'hui, de vous présenter mes deux postillons en figurine, mon objectif principal est  d'apporter un visuel, un descriptif vestimentaire !

Je suis captivé par l'histoire et l'organisation des relais de poste. Les acteurs principaux sont les Postillons ! Métier rude, physique, dangereux, faisant équipe avec le cocher, ils étaient responsable de l'attelage, chevauchant par tous les temps, sur le cheval de brancard gauche. Ils devaient également ramener les chevaux "haut le pied" (au pas ou au trot jamais au galop) sans les fatiguer au relais auquel ils étaient affectés.

 

En pied de page, je place un lien avec mon article du 19/01/2017, présentation des principaux grelots, mais aussi j'apporte des détails résumés sur la vie des relais de poste ! (Attention le musée de communication en Alsace à Riquewihr, n'existe plus, malheureusement !!!)

 

 

Distinction des uniformes :

Les bottes de 'sept lieues' :

Les bottes : Fixées à la selle, ces protections pèsent chacune 5 kilos, en cuir rigide de fer et de bois, protégeant jusqu'au dessus du genou, indispensable pour dégager la jambe coincée par le timon de l'attelage, ou prise sous le poids d'un cheval tombé.

Postillon du service impérial :

Veste cintrée en drap Vert foncé, gilet de laine couleur rouge, coiffé d'un chapeau haut de forme, culotte de peau jaune,  boutons et galons dorés, plaque de brassard dorée, brassard rouge bordé or.

Les postillons du service impérial et de l'administration des postes
Les postillons du service impérial et de l'administration des postes
Les postillons du service impérial et de l'administration des postes
Les postillons du service impérial et de l'administration des postes
Les postillons du service impérial et de l'administration des postes
Les postillons du service impérial et de l'administration des postes

Postillon de l'Administration des postes :

Veste cintrée en drap bleu (couleur de la livrée des "gens du Roi"), gilet de laine couleur rouge, coiffé d'un chapeau haut de forme (avant la révolution : tricorne) Culotte de peau jaune,  boutons et galons argentés, plaque de brassard en cuivre, brassard rouge bordé de blanc.

Les postillons du service impérial et de l'administration des postes
Les postillons du service impérial et de l'administration des postes
Les postillons du service impérial et de l'administration des postes
Les postillons du service impérial et de l'administration des postes
Les postillons du service impérial et de l'administration des postes
Les postillons du service impérial et de l'administration des postes
Les postillons du service impérial et de l'administration des postes
Les postillons du service impérial et de l'administration des postes
Les postillons du service impérial et de l'administration des postes
Les postillons du service impérial et de l'administration des postes

Je souhaite terminer cet article sur une note d'originalité : le camion Berliet TLB des Vins du Postillon !

Vins rouges populaires par excellence, les vins du Postillon ainsi nommés en hommage au fondateur Antoine Combastest descendant d'une famille de cochers de malle-poste.

Les postillons du service impérial et de l'administration des postes

Publié dans Maquettes hippomobiles

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J
Salut mon ami,
Un grand bravo à toi pour ton reportage.
Bises à vous.
Jean-Pierre et Cathy.
Répondre
M
tu te débrouilleS bien pour la peinture....
Répondre
M
ces gars là, je les reconnait ce sont des figurines de chez HISTOREX, il me semble !!!!
Bravo René tu te débrouille bien !!!!
A quand la suite .....???
Répondre